Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
je voulais lancer ici même un débat que m'a suggéré une amie hier, lors d'une discussion sur le port des bas dans la vie d'une femme. Celle-ci m'expliquait qu'elle en portait pratiquement tous les jours, et pour aller travailler ce qui avait l'air de poser un problème surtout vous l'imaginez bien auprès de ses nombreuses collègues féminines. celles-ci au demeurant féminines avouaient en porter mais davantage dans l'intimité ou pour des occasions bien précises; elles portaient dans la journée des collants mais ne comprenaient pas qu'une femme aille travailler en bas et porte jarretelles.
Qu'en pensez vous ? et encouragez vos ami(e)s à venr me donner leur avis sur ce blog via mon adresse mail (sandra93250@hotmail.fr). je les mettrai ici dans une page spéciale.
Mon amie va me faire parvenir des photos d'elle en bas elle espère que cela plaira à tout le monde. par ailleurs elle va aussi déposer un article qu'elle me prépare en ce moment.



commentaire de pascal envoyé le 09 février 2009
"Une petite citation  (elle est du génial François Truffaut) : "les jambes des femmes sont des compas qui arpentent le globe terrestre en tout sens, lui donnant son équilibre et son harmonie."
Pour ma part, je voue une très grande admiration envers celles qui osent affirmer leur féminité en les portant et je n'ai pas peur d'avouer que je serais vraiment comblé si un jour j'avais cette chance de rencontrer et d'aimer enfin CETTE PERSONNE qui aime porter cela pour son plaisir personnel avant tout, et qui par dessus tout voudrait bien d'un homme tel que moi."
 
commentaire de didier envoyé le 9 février 2009

Bonjour Sandra, Tu dois bien te douté que je suis tout à fait pour le port des bas en permanence. Il est vrai qu'il faut qu'elles soient un peu habituées, mais quand elles peuvent deviner dans le regard des autres, le désir qu'elles déclanchent ................... hummmmmm Excellente journée à TOI, coquinement, Didier, merci.

commentaire de sofia envoyé le 23 février 2009
Coucou Sandra
un commentaire d'une jeune femme de 39 ans et je porte des bas exclusivement avec porte jarretelles depuis l'âge de 22 ans. mais en réalité que depuis 5 ans régulièrement à cause ou grâce plutôt à mon ami qui est toujours avec moi. Il a commencé à m'en offrir et au début j'en mettais que pour lui pour des sorties ou à la maison. et puis j'y ai pris gout et j'en porte pour aller travailler. Contrairement à beaucoup de femmes je trouve cela confortable et j'assume complètement. Avant de les montrer aux autres je les porte pour moi.
je te souhaite une bonne continuation et longue vie à ton superbe blog. J'ai plein de belles copines qui vont t'envoyer des photos et des comms.



commentaire de Françoise le 24 Février 2009
Bonjour, 
Cela fait une vingtaine d'années que je porte des bas (j'ai 50 ans); pas tous les jours bien sur; pas sous n'importe quelle jupe non plus!
J'y suis venu forcée par mon mari...il me réclamait le port du porte jarretelle tous les jours et je refusais de peur que cela se voit! Un jour je lui ai demandé ce qu il voulait pour son anniversaire: il m' a répondu des bas; là j' ai craqué et nous sommes allés ensemble acheter l'objet. Le soir même nous sortions chez des amis; j'ai mis les bas avec une jupe aux genoux (Pour cacher bien sur!) etquand j'ai vu son regard j'ai compris qu'il ne fallait plus refuser. Donc j'en porte souvent maintenant meme au travail...


commentaire de Eric le 16 Mars 2009

Je pense aussi que ce genre de parrure devrait se porter au quotidein. Pour le confort, des bas de bonne qualité associés à un PJ bien tendu avec des jarretelles qui pincent les bas sur la largeur de l\'ourlet sont une garantie de bonne tenue et puis ma foi, s\'il y a nécessité de les refixer, quoi de plus attendrissant que de voir une JF rajuster ses bas robe relevée sur ses cuisses ?
Côté séduction, rien de tel qu\'un ensemble bas + PJ ou ba s+ guêpière pour susciter envies et sensualité. le mieux est de les associer avec culotte légère transparente ou string de dentelle fendu pour "prolonger" le désir et s'offrir sans que les autres ne le sachent 

commentaire de kasya le 16 Mars 2009

etant copine avec la belle sofia, je suis une de ses compagnes de shopping. Je peux affirmer sans pudeur acune que porter des bas avec un joli porte jarretelles et un string provoque une sensation de féminité aucunement comparable avec le port d'un jean. J'envoie des photos j'espère qu'elles plairont. Je les préfère voile en général je les achète chez gerbe, de plus ils ont maintenant deux boutiques sur Paris et les vendeuses sont hyper commerçantes et plaisantes. Pour précision puisque cela repond à une question de sandra, je les porte au quotidien, je suis laborantine en pharmacie en région parisienne. Je dois aussi avouer que j'aime porter une minijupe avec bas et pj sous ma blouse blanche. Un jour peut être j'enleverai la jupe pour servir les clients le fantasme total non ?!!!

commentaire de babou le 18 mars 

C'est vrai qu'il faut se faire à l'idée des remarques et regards déplacés. On m'a demandé si je portais des bas ou des collants, c'est assez surprenant, cependant, bas ou collants cela ne change rien, parce que personne n'est censé savoir ce que tu portes ; donc pour moi, chacune fait ce qu'elle veut, du moment qu'elle est en harmonie avec elle même. En ce qui me concerne, je mets des bas pour aller travailler tout simplement parce que je préfère les bas aux collants

commentaire de Gaelle le 02 Avril 2009

me voila enfin décidé à écrire sur cette page et à publier une photo. J'ai tellement de passion pour cette mode, que je me délecte de ton blog et d'autres traitant du sujet. J'ai un petit fable pour la lingerie et pour les bas et les porte jarretelles que j'ai découvert grâce à une amie "shoppineuse" qui à force d'essayer de me convaincre au travers des ballades que nous avons faites toutes les deux, a réussi à me faire essayer une paire de bas gerbe gerlon 15 noirs. Bon ... la suite vous vous en doutez ne fut que du plaisir. Que j'ai été idiote pendant tant d'années de me passer de ce bonheur de sentir sur mes jambes ce nylon, et le fait de porter des jupes une forme de liberté et de sensation forte. Le reste aussi fut rempli d'anecdotes et d'histoires provoquées ou non, étant donné que je me découvert un grand pouvoir de séduction. 
Pour l'histoire, j'en porte donc tous les jours même en été ou je porte des 10 deniers en voile dans des tons clairs. Je te propose donc de te raconter mes histoires si tu es d'accord cela risque d'être marrant et ... excitant à la fois.


  
commentaire de gaelle le 06 Avril 2009

je vais au centre commercial près de chez moi avec une amie, nous allions rentrer quand elle me dit qu'elle a quelques courses à faire au supermarché. Je lui dis que je vais l'attendre et aller faire faire quelques boutiques. je fais quelques pas dans la gallerie et je m'arrête devant la boutique morgan ou nous avions déjà été avec mon amie ... et je vois cette jupe en vitrine que j'avais déjà repérée. J'aime bien cette marque,  de plus moi qui suis attirée par les femmes il y a toujours des filles jolies et sexy dans leurs boutiques. je m'adresse à la vendeuse (jolie blonde la vingtaine une belle poitrine et un tailleur jupe qui mettait en valeur ses jolies formes, donc moi je rentre et contrairement à bien des fois j'étais en jean. elle me regarde et là deja je sens qu'elle allait me faire une remarque mais elle a attendu pour ça je lui dis que j'aimerai essayer cette jupe et en profite pour lui dire que j'avais le même tailleur et là elle me dit qu'elle trouvait dommage que je ne le porte ce jour là car je devais avoir de jolies jambes et que de toute manière elle allait bien les voir car j'allais essayer cette jupe en vitrine donc elle me tend la jupe et je rentre en cabine et là bizzarement elle reste a coté de la cabine. pas effrayée du tout je retire mon jean et enfile la jupe devant elle et là elle en profite pour l'ajuster un peu elle me dit qu'en effet j'ai des jambes sublimes ......etc etc et elle me dit que cette jupe etant sexy avec un trapèze en jupon et une transparence sur le coté, elle me dit qu'il serait tres sexy de la porter avec des bas. Je lui dis que je n'en avais pas mais que j'y penserai. Et là elle me dit de l'attendre deux minutes. je la laissai faire pour voir et elle revint 3 minutes apres avec ces bas et un porte jarretelles qu'elle avait pris à la boutique de lingerie pas très loin. 
elle m'ajusta même le porte jarretelles sur mes hanches et j'enfilais de jolis bas noirs. Elle me dit qu'elle adorait la matière, je lui ai répondu la même chose. Voila pour cette journée, qui s'est achevée par une rencontre, je revois souvent cette vendeuse, elle ne travaille plus dans le même magasin. Mon amie en me voyant revenue de ses courses n'en revint pas et me dévisagea des pieds à la tête en me demandant ce qui m'était arriver. Je lui expliquis tout sans discernement et on a bien rigolé mais en moi même j'étais sous le charme.

   photo prise au parking du centre apres mes courses.

commentaire de daniel et laura le 09 avril 2009

c'est avec joie et excitation que j'ai découvert ce joli blog très bien documenté et qui en a pour tous les gouts. J'ai montré ton blog à laura ma compagne et nous admirons ta silhouette et ton courage à affronter les regards des gens dans la rue. Tu dois y prendre enormément de plaisir et nous t'encourageons à continuer. Bien sur nous aimons les histoires de gaelle c'est un bon début, nous sommes aussi très souvent à l'affut de toutes les exhibitions possibles. J'aime quand laura le matin enfie ses bas devant moi et qu'elle recouvre ses jambes de beaux nylons et d'une jolie jupe. Nous aimons faire les boutiques ensemble et nous faisons de jolies rencontres à l'occasion. Nous sommes allés à la boutique gerbe recemment et c'est une vraie merveille.
Nous t'envoyons une photo des jambes de laura j'espère que tout le monde appreciera.
bisous




commentaire de gaelle le 12 Avril 2009

bonjour je vais vous conter ma première exhib qui fut faite à mes dépens un jour d'automne dans le métro parisien. J'allais à mon travail comme tous les matins, et je changeai de métro à barbès. Pour accéder au quai il y avait un grand escalier, et un jour sans que je m'en aperçoive je sentis une main soulever ma jupe, je me retournai et il y avait trois hommes derrière moi en train de "mater". Sur l'instant je fus surprise sans être agressive à ma grande surprise d'ailleurs. Je leur souriai en leur disant "faut pas vous en faire !!!" J'avais trouvé cela excitant. Le lendemain je me préparais le matin chez moi en repensant à ce moment et je me disais qu'ils pourraient encore être là et cela fit tilt dans ma tête. J'enfilais une jupe très évasée portefeuille, et puis pour leur "plaire" je mis des bas avec un porte jarretelles et un string. j'enfilais mes talons aiguilles et me voila partie pour la journée. En sortant de chez moi je sentais dejà le regard des gens sur mes jambes, c'était la première fois que je mettais des bas pour aller travailler. Je vous passe le trajet ds le train j'arrive au métro barbès et j'aperçois cette fois deux des trois lascars en train d'attendre au pied de l'escalier. J'attends qu'il y ait moins de monde et je passe à côté d'eux et je les regarde négligeamment. Je les sens qui me suivent et là comme la veille ils passent leur main dans les plis de ma jupe pour la soulever. J'en ai entendu un dire : "humm plus joli qu'hier, de mieux en mieux" je me retournai et dit merci beaucoup. Cela m'a procuré une excitation sans nom et les jours qui ont suivi j'ai recommencé ce jeu pour aller plus loin.
je vous le raconterai une autre fois.
bisous



commentaire de gaelle le 23 Avril 2009

comme promis la suite de mes aventures dans le métro. Les jours qui suivirent, mon excitation grandissait au fur et à mesure des jours. Le 4° jour, il faisait froid c'était en octobre, j'avais mis un grand manteau pour me couvrir un peu les jambes mais je n'avais pas oublié en dessous de mettre une jupe assez courte boutonnée devant avec des pressions. Je mettai comme depuis quelques jours un porte jarretelles et de jolis bas nylons. Je commencai à remarquer que certaines personnes dans mon entourage  commencaient à être présentes au moment ou je prenais le train. Je n'étais pourtant pas la seule à porter une jupe mais je devais imaginer que ces personnes devinaient que je portais des bas. J'arrivais a la station haussman et quelle ne fut pas ma surprise de voir mes 3 amis assis sur le quai à regarder passer les gens (enfin surtout les filles), je passe devant eux on se sourit et je les vois qui me suivent, j'attends comme la veille que l'escalator se vide et un se met devant et les deux autres derriere. J'ouvre un peu mon manteau et ils jouent avec ma jupe, etant excitée, je retire la première pression et un des hommes retire les deux suivantes et comme cela jusqu'en haut. Nous arrivons sur le quai du métro je m'assois et eux se mettent face à moi debouts me regardant toujours sans rien dire, j'avais mon coeur qui battait à mille à l'heure. Dans un sens j'avais le sentiment d'avoir été trop loin avec eux et dans l'autre une envie d'aller plus loin. Mais ils avaient l'air correct et ne s'étaient jamais montrer grossiers. Je montai dans la rame et je me mettais debout contre un strapontin. Eux se mettaient en face de moi . Il n'y avait pas grand monde et j'eu soudain l'irrésistible envie de leur en montrer plus. Je pense que c'est ce qu'ils souhaitaient vraiment. Comme j'avais un long manteau ce fut pratique, je fis en sorte d'ouvrir les pressions de la jupe jusqu'à la dernière et je jouais avec les pans de mon manteau afin qu'ils puissent voir mes sous vêtements. J'étais très excitée, je me regardai dans la vitre de la rame entre les stations. heureusement à, cette heure et sur cette ligne il n'y avait pas grand monde.

 

je me regardais dans la vitre de la rame et cela m'excitait encore plus, un d'eux s'est mis à coté de moi l'autre en face il s'est un peu collé à moi, et il a passé sa main dans mon manteau et a dégraffé la dernière pression de ma jupe, l'a fait glissé discrètement jusqu'à la mettre dans son sac et me dit : "a demain je vous la rendrai bonne journée" je mis un certain temps après qu'ils soient descendus pour me rendre compte que j'étais sans jupe sous mon manteau et je me rendais compte qu'il fallait que je trouve une solution pour aller travailler. J'étais surprise de n'avoir pas réagi j'étais vraiment sous le coup de ce jeu de séduction. je me rendis dans un magasin proche de mon bureau pour m'acheter une jupe, juste pour dire que la vendeuse fut très surprise quand je lui demandai si je pouvais la garder sur moi.

 

j'avais donc racheté une jupe, une de plus comme disait mon ami à l'époque. Quand je la porte je repense à cette journée. l'autre jupe, j'ai attendu le lendemain matin comme la veille ils étaient deux sur le quai de la station haussman et ils avaient un petit paquet pour moi. Nous attendimes que le monde s'évacue et comme la veille, nous montames le grand escalator de la station un devant l'autre derrière. Celui de devant me demanda si je voulais reporter ma jupe aujourd'hui, je lui répondis que j'en avais mis une autre ce matin. Il me dit que celle qu'il m'avait retirée m'allait mieux et que je devrais retiré celle que j'avais. Nous sommes allés dans une galerie marchande dans le quartier des grands magasins, et il y a un photomaton, j'y rentre et je commence à enlever ma jupe et à enfiler l'autre bien sur sous les yeux de mes deux admirateurs. Autant dire que je pris mon temps. cette expérience a été la première avec eux je les ai revu tous les jours pendant des mois, mais je dois dire que je tenais à les remercier car ils ont été un révélateur pour moi.Il y a eu d'autres histoires avec eux  Ils ont été toujours très corrects avec moi enfin si on peut dire. Depuis j'ai pris gout à l''exhib sous toutes ses formes et il ne se passe pas une journée depuis 5 ans sans que je m'imagine des situations nouvelles et le réaliser car j'aime cela tout simplement.

commentaire de luc et sophie le 22 Avril 2009

Nous sommes un couple de belgique, luc 44 ans et Sophie 40 ans. Nous lisons les aventures de Gaelle avec delectation. Il nous arrive moi avec sophie ou elle toute seule de prendre du plaisir à exhiber les jolies jambes de Sophie. Enfin ... moi je les trouve très très jolies et je suis un passionné de bas. Tout est parti d'une soirée ou elle avait acheté une robe et dans la foulée envi de passer au stand lingerie. Elle etait réticente sur le moment mais le soir venu au moment de s'habiller elle y prit un certain plaisir... moi aussi. avec sa robe je lui avais offert un joli porte jarretelles noir avec le string asssorti et des bas nylons gerbe avec coutures. Depuis, sophie en porte tout le temps lorsque nous sortons et comme elle travaille dans le milieu commercial cela lui arrive d'en mettre mais plutot bas jarretières pour aller travailler. Bien sur nous pourrons aussi raconter nos histoires, nous avons fait de belles rencontres si vous nous l'autorisez
on vous embrasse et longue vie a votre blog
PS une photo des jambes sublimes de sophie elle m'a permis de le faire



commentaire de sophia le 03 Mai 2009

pour répondre à un admirateur qui se reconnaitra peut être, je vais vous raconter mes aventures qui me sont scénarisées. Seulement il y a eu un petit problème qui ne me permet pas de vous présenter une photo aujourd'hui. Ce matin donc je pars au travail, et j'emporte avec moi un pêtit appareil jetable. Je m'étais habillée d'une petit robe legere une petite veste et escarpins, endessous rien pour la circonstance. l'idée etait que dans le metro je me fasse photographier dans les escalators par un inconnu que j'aurai choisi. Je monte dans la rame du REr et je porte mon devolu sur un jeune homme bien comme il faut accompagné d'un autre jeune homme. Je me mets donc en face de celui qui me plaisait et je sors mon livre en croisant les jambes. tout de suite j'ai bien vu qu'il etait interessé par mes jambes et il regardait son copain en lui faisant des clins d'oeil vers moi. Et puis en regardant par la fenêtre je croise son regard et comme il faisait moche ce matin nous echangeons une moue.et un sourire. Nous sommes arrivés à haussman et comme ils ne descendaient pas de suite j'ai attendu sur le quai faisant mine de regarder un plan. L'un d'eux est arrivé derrière moi et m'a demandé si il pouvait me renseigner. La bonne aubaine ! je lui ai dit que je cherchais dans le quartier les galeries lafayette (la provinciale !) ils m'ont dit qu'ils travaillaient dans le secteur d'opéra et qu' ils pouvaient m'accompagner. J'étais donc ravie. Nous nous dirigeons vers les escalators qui sont particulièrement impressionnants la bas, et je sors de mon sac mon appareil. Je m'adresse non sans crainte a celui qui me paraissait le moins farouche et je lui demande illico s'il peut me prendre en photo dans les escaliers, je lui explique que c'est pour mon copain et que j'ai fait un pari avec lui. Il etaiit bien entendu d'accord mais à condition de developper lui même les photos et de me les remettre en main propre. J'ai dit oui de suite. Nous avons attendu qu'il y ait moins de monde. Je suis montée 3 marches devant eux et je me suis baissée un peu en remontant ma robe. le temps de la montée vers la sortie il a mitraillé. A la sortie nous avons echangé nos mails et il m'a dit qu'il me recontacterai. J'attends avec impatience.

Si vous avez des propositions à me faire sur des idées d'exhib faites les transmettre à sandra qui les mettra ici si cela tente une autre femme ou un couple.

commentaire de caroline et alain le 18 Mai 2009

comme me l'as prescrit mon ami j'ai tenté une nouvelle exhib. C'était samedi matin je suis allée en voiture avec lui en centre ville. J'ai garé ma voiture  près d'un café ou il y avait du monde en terrasse. j'avais mis un tailleur jupe des escarpins noirs des bas noirs un joli pj string et sous ma veste ... rien.  Je suis descendue de voiture en laissant apparaitre mes bas qui étaient decouverts j'ai replacé ma jupe comme il fallait. Il y avait beaucoup d'hommes en terrasse et deja je sentais des regards sur moi. Je suis passée devant le café et je me suis dirigée vers le distributeur de billets à la banque.  J'avais vraiment un drole de sentiment de me balader comme cela, c'est vrai que cette tenue fait vraiment tres provocante. Je suis retournée a la voiture et j'ai ouvert le coffre en allant chercher un sac. Et là je suppose que mes bas depassaient car la jupe est assez courte. Ensuite j'ai ouvert la portière je me suis assise en laissant la portière ouverte et j'ai fait semblant de téléphoner. Donc il y avait beaucoup de passages dans la rue et on pouvait voir mes jambes et un peu des bas et la jarretelle. Nous sommes retournés chez nous en ayant pris soin pour moi de remettre un manteau. Bien sur mon ami a observé tout cela en position de voyeur et notre etreinte en rentrant fut passionnée.  

v10.jpg




Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

Recherche